Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prime Black Out PBLV

256039328_1545705472448504_8672226707700703137_n.jpg

Le prime est réalisé par Marion Lallier et produit par Géraldine Gendre et Michèle Podroznik. Les producteurs exécutifs sont Serge Ladron de Guevara (Telfrance Série) et Thierry Machari (France TV).

On y retrouvera Luna Torres (Anne Decis), Thomas Marci (Laurent Kérusoré), Estelle Cantorel (Elodie Varlet), Jean-Paul Boher (Stéphane Hénon) ou encore Barbara incarnée par Léa François. Seront également présents Franck Vecchio-Ruiz (Jean-Charles Chagachbanian), Noé Ruiz (Florian Lesieur), Sacha Malkavian (Avy Marciano), Léa Nebout (Marie Hennerez), Bilal Bailly (Kjel Bennett) et Eric Norman joué par Régis Maynard. 

L'histoire :

Léa, enceinte de près de 9 mois, accompagne les ados Betty, Noé & Bilal, condamnés à faire des travaux d’intérêt général loin de Marseille.

Pendant que Boher passe son uniforme de sortie pour se rendre à la cérémonie qui le rendra capitaine de Police, les ados convainquent Léa de les laisser faire un tour de téléphérique (tourné à Toulon, au Mont Faron). Les voilà embarqués dans la cabine surplombant le vide …

Soudain, tout s’arrête !

Notre Dame de la Garde disparaît dans la nuit, le port s’éteint, la Place du Mistral plonge dans le noir. C’est le black-out ! En un instant, les premières conséquences se font sentir : plus de feux rouges, plus d’électroménager, plus de système de sécurité ni d’alarme, des ascenseurs coincés entre 2 étages et ... la cabine du téléphérique de Léa immobilisée en plein ciel.

Boher, lancé à pleine vitesse sur un boulevard, ignore à quel point il va devoir mériter ses nouveaux galons. Tandis qu’ils vont tous deux devoir relever une série de défis afin de se retrouver et préserver leur bébé à naître, nos Mistraliens seront soumis à un dilemme permanent : penser à soi ou bien mettre ses forces en commun pour aider les plus faibles. Un vent de solidarité va souffler sur le Mistral …

252470391_884040812248507_6673666482426791248_n.jpg

 

Critique :

Un black-out national plonge Marseille en plein Chaos. Ce scénario catastrophe fait écho à la période que nous traversons depuis 2 ans et nous touche d'autant plus. On apprécie la solidarité Mistralienne qui s'organise, celle qu'on aime tant , comme dans le prime "Révélations",  des duos inédits et appréciés se forment. En tant que téléspectateur, nous nous retrouvons happés et plongés au coeur du black-out car , au fond, le Mistral est un peu notre grande famille que nous prenons plaisir à suivre chaque soir .

La réalisation de prime et l'interprétation des comédiens sont magistrales , le rythme des intrigues est très bon et bien maîtrisé. 

Le final est émotionnellement intense avec l'accouchement de Léa, l'explosion dont est victime Jean-Paul. L'intrigue du prime va se poursuivre dans la quotidienne , le téléspectateur est tenu en haleine. La moralité de ce prime : toujours avoir un bon vieux téléphone filaire chez soi

261093885_1375433679544652_1922397647486087693_n.jpg

Audiences :

Malheureusement la série arrive en 2ème position face à la redoutable finale de Koh-Lanta. Mais à cela il faut ajouter les audiences des plateformes Salto et France TV où la série reste très forte.

260101838_853289152018585_1391172066930559875_n.jpg

Replay du prime :

https://www.france.tv/france-3/plus-belle-la-vie/plus-belle-la-vie-saison-18/2916431-prime-saison-17-prime-27.html

259819328_325647425763725_918586564348270955_n.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel